Cette formation est ouverte aux techniciens, ingénieurs et chercheurs s'intéressant à l'identification et la gestion des réseaux écologiques (trames verte et bleue, impact des aménagements sur la connectivité, restauration d'habitats / corridors).


Vous pouvez vous inscrire dès aujourd’hui à cette adresse :
https://cnrsformation.cnrs.fr/stage.php?stage=16306&axe=83


En savoir plus sur le logiciel Graphab 2.0 : http://thema.univ-fcomte.fr/productions/graphab/fr-home.html

Mis à jour : mercredi 17 février 2016 20:45

Nous avons le plaisir de vous annoncer la diffusion de la nouvelle version du logiciel Graphab (version 2.0). Cette version est téléchargeable à l’adresse suivante : http://thema.univ-fcomte.fr/productions/graphab/

Graphab est un outil de modélisation des réseaux écologiques par les graphes paysagers. Graphab 2.0 offre de nouvelles fonctions :

  • · Regroupement de taches en méta-taches
  • · Partitionnement de graphe par l'indice de modularité
  • · Suppression des taches à capacité trop faible
  • · Théorie des circuits électriques sur le graphe : métrique CF et matrice de distance
  • · Calcul de corridors (uniquement en ligne de commande)

Améliorations

  • · L'habitat peut être défini par plusieurs catégories d'occupation du sol
  • · L'ajout de taches est disponible depuis l'interface graphique
  • · Les chemins de moindre coût peuvent tenir compte de la pente via l’usage d’un MNT
  • · Conversion automatique des distances métriques en unités de coût

Un manuel d’utilisation est disponible en français et en anglais.

Nous espérons que ce logiciel vous sera utile ! Pour tout problème d’utilisation ou suggestion, nous vous invitons à nous laisser un message à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Mis à jour : mercredi 17 février 2016 20:45

Sortir les automobilistes de leurs voitures?

Avec Thomas Buhler, Maître de conférences en urbanisme et aménagement, Université de Franche-Comté

Mardi 19 janvier à 18h00
Brasserie Granvelle, 3 place Granvelle, 25000 Besançon

Depuis une trentaine d’années en France se sont diffusées des politiques publiques visant à une réduction de la pratique automobile en ville, prenant de nombreuses formes (report modal, intermodalité, multimodalité...). Avec le recul, les résultats sont loin du succès espéré, même dans le cas d’agglomérations très volontaristes. Ceci conduit à un constat paradoxal : les politiques publiques, l’évolution des coûts des énergies, des représentations et des attitudes environnementales des individus vont dans le sens d’une volonté majoritaire de la réduction de la pratique automobile en ville. Pour autant, celle-ci peine à se concrétiser au quotidien. Une lecture de l’individu par les habitudes (temporelles, territoriales et représentationnelles) permet de mieux comprendre les résistances automobiles actuelles et d’imaginer de nouveaux types d’action publique.

Thomas Buhler est maître de conférences en aménagement de l'espace et urbanisme à l'université de Franche-Comté. Ses recherches portent principalement sur le rôle des habitudes dans les pratiques de déplacements urbains et dans l'usage domestique de l'énergie. Il s'intéresse également à la mise en forme et au "sens" des politiques publiques ayant pour objectif des changements de comportements dans ces deux domaines. Il a publié en 2015 l'ouvrage "Déplacements urbains: Sortir de l'orthodoxie" aux Presses Polytechniques Romandes.

 

cg

Mis à jour : lundi 1 février 2016 08:44