Daniel Joly

Directeur de Recherche
+33 (0)3 81 66 54 02
Daniel Joly
...

 

Daniel Joly est géographe, spécialisé en climatologie et en science du paysage, le tout étant structuré par une approche quantitative et instrumentale qui donne une forte cohérence transversale à ses travaux. Dès le début de ses recherches, il a travaillé en Arctique et plus précisément au Spitsberg en collaboration avec des botanistes de Tromsø. Ensuite ses aires d’étude se sont diversifiées en relation avec les collaborations qu’il a nouées avec des spécialistes issus de multiples domaines scientifiques (économie, physique, chimie atmosphérique).

Dans le domaine de la climatologie, Daniel Joly a conçu le logiciel d’interpolation LISDQS (logiciel d’interpolation statistique de données quantitatives et spatiales) qui a été appliqué à la France, l’Autriche, le Spitsberg, l’Amazonie, etc., à toutes les échelles, des résolutions fines de 2 m aux larges résolutions kilométriques. Les thématiques abordées reposent sur le problème des échelles ainsi que sur l’identification des facteurs qui expliquent la variation spatiale des éléments du climat.

Le domaine du paysage est aussi abordé à travers une démarche de modélisation quantitative. Un logiciel (P_Image) a été écrit pour permettre le calcul des intervisibilités (Intensité des espaces visibles depuis chaque point de grille et, inversement, quantité d’espace à partir desquels tout point est vu) sous différentes contraintes (depuis tel ou tel type d’occupationdu sol, dans un sens ou l’autre d’un élémentde réseau, …). Cet outil a fait l’objet de divers développements et applications, concernant, notamment, la « valeur économique des paysages ».

2012 Promotion DR1-CNRS
1999 Promotion DR2-CNRS
1987 Doctorat d’état, Ecole des Hautes Etudes, Paris
1982 Recrutement au CNRS (Besançon)
1980 Thèse de troisième cycle, Ecole des Hautes Etudes, Paris
1977-81 Travaux temporaires dans la recherche
1974 Première expédition au Svalbard
1974-2006 21 expéditions scientifiques au Svalbard

Direction du GDR « Mutations polaires » [http://thema.univ-fcomte.fr/gdr3062/]

Secrétariat de l’AIC [http://www.climato.be/aic/colloques.html]

 

Direction de thèses

Reviewing (AIC, Climatologie, Climate research, International Journal of Climatology, Theoretical and Applied Climatology, Landscape and Urban Planning, Pour la Science, Revue Internationnale de Géomatique, ThéoQuant)

Direction d’un axe de recherche au sein de la MSHE [http://mshe.univ-fcomte.fr/];

Responsable du thème de recherche « usages d’un espace en mutation de la Zone Atelier Arc Jurasien [http://zaaj.univ-fcomte.fr/spip.php?article1]

Responsable du pôle « Paysage et cadre de vie » de ThéMA

Gestion de contrats de recherche

 

Nilsen L., Arnesen G., Joly D., Malnes E., 2013. Spatial modelling of Arctic plant diversity. Biodiversity, 14(1): 67-78; http://dx.doi.org/10.1080/14888386.2012.717008

Joly D, Cardot H., Schaumberger A., 2013. Improving spatial temperature estimates by resort to time autoregressive processes. International Journal of Climatology, 33(10): 2289-2448; DOI: 10.1002/joc.3601

Joly D., Bois B., Zaksek K., 2012. Rank-ordering of topographic variables correlated with temperature. Atmospheric and Climate Science, 2(2): 139-147 DOI: 10.4236/acs.2012.22015

Joly D., Brossard T., Cardot H., Cavailhès J., Hilal M., Wavresky P., 2011. Temperature Interpolation by local information; the example of France. International Journal of Climatology, 31(14): 2141-2153

Joly D., Brossard T., Cardot H., Cavailhès J., Hilal M., Wavresky P., 2010. Les types de climats en France, une construction spatiale (Types of climate on continental France, a spatial construction). Cybergeo : European Journal of Geography, (501); http://cybergeo.revues.org/index23155.html

 Cavailhès J., Brossard T., Foltête J-C., Hilal M., Joly D., Tourneux F-P., Tritz C., Wavresky P., 2009. GIS-based hedonic pricing of landscape. Environmental and Resource Economics, 44(4): 571-590

 Joly D., Brossard T., Cavailhès J., Hilal M., Tourneux F-P., Tritz C., Wavresky P., 2009. A quantitative approach to the visual evaluation of landscape. Annals of the Association of American Geographers, 99(2): 292-308