Christophe Mimeur

Doctorant(e)
Université de Bourgogne 2 boulevard Gabriel 21000 DIJON
+33 (0)3 80 39 57 37
Christophe Mimeur
...

2013-2016 : Doctorant contractuel, Université de Bourgogne-Franche-Comté, en cours d'évaluation

 

Les traces de la vitesse entre réseau et territoire

Approche géohistorique de la croissance du réseau ferroviaire français

Sous la direction de Thomas THEVENIN

 

 

 

Juin 2013 : Master 2 de Géographie Transport, mobilité, environnement, climat, Mention très bien

Le lien réseau/territoire à l'épreuve de la longue durée, une approche par les humanités numériques, sous la direction de Thomas THEVENIN

Juillet 2012 : Master 1 de Géographie Transport, mobilité, environnement, climat, Mention très bien

Marketing territorial et LGV Rhin-Rhône : vers une cohérence métropolitaine, sous la direction de Valérie MANNONE-FACHINETTI et Guillaume CARROUET

 

 

Chargé d'enseignement au sein du département de Géographie de l'Université de Bourgogne (2013-2016)

Epistemologie de la géographie, L1, Géographie, Histoire
Géographie des populations, L1, Géographie, Histoire
Géographie des activités, L1, Géographie, Histoire
Recherche documentaire, L1, Géographie
Introduction aux SIG, L2, Géographie
Géographie des réseaux, M1, Géographie
SIG Transport et analyse multivariée, M2, Géographie
Projet tutoré : gare et territoire, M2, Géographie

 

 

L’objectif de la thèse est de réinvestir les composantes de l’interaction entre transport et territoire par les larges échelles spatiales et temporelles, en posant l’hypothèse qu'elles sont porteuses de nouvelles explications. Ce travail s’appuie sur la collecte, l’exploitation et l’analyse de la large base de données FRANcE (French RAilway NEtwork), qui recense chaque section du réseau ferroviaire depuis le XIXème siècle et les recensements démographiques. Cette base renferme les traces de la vitesse, une information inédite sur l’ensemble du réseau faisant de l’accessibilité une variable décisive.

La démarche consiste en une modélisation croissante, de la compréhension et la formalisation des objets jusqu’aux analyses, nécessitant le recours à d’autres disciplines. Ce travail utilise le formalisme des graphes pour investiguer les deux sens de la relation. Il aide à étudier l’effet du réseau à partir d’une diversification de la donnée et de sa modélisation pour rendre compte de portées spatiales et temporelles. Il aide à étudier l’impact d’une structure préexistante dans la morphogénèse du réseau ferroviaire français à partir d’un modèle d’évolution endogène, entre diffusion du rail et hiérarchisation. Ce travail vise à comprendre les liens qui unissent réseau et territoire, dont les outils méthodologiques peuvent être appliquées à d’autres réseaux, d’autres temporalités, jusqu’à des problématiques actuelles.

Mots-clés : Réseau ferroviaire ; Territoire ; Graphe ; Modélisation ; Géohistoire

 

Soutien de l'association Rails & Histoire (2015 et 2016)

 

 

  • Interaction transport/territoire
  • Réseaux de transport
  • Accessibilité
  • Analyse spatiale
  • Dynamiques territoriales
  • Déplacements interurbains
  • Spatial Humanities
  • Bases de données spatio-temporelles

 

 

THEVENIN T., MIMEUR C., SCHWARTZ R., SAPET L., 2016. "Measuring one century of railway accessibility and population change in France. A historical GIS approach", Journal of Transport Geography, vol. 56, pp. 62-76

BAHOKEN F., KONING M., MIMEUR C., OLARTE-BACARES C., THEVENIN T., 2016. "Les temps de parcours interurbains en France : une analyse géohistorique", Transports, n°495, pp. 17-25

 

MIMEUR C., CARROUET G., FACHINETTI-MANNONE V., BERION P., 2013. "Les stratégies de développement touristique des territoires de l'espace Rhin-Rhône : une nouvelle cohérence immpulsée par le TGV", Recherche, Transport, Sécurité, n°3, pp. 193-210