Léo Duvernet

 Léo Duvernet

Doctorant
+33 (0)3 81 66 54 01
...

Le processus d’amplification arctique a pour conséquence le fait que les hautes latitudes septentrionales du globe sont celles qui connaissent actuellement les changements climatiques de la plus grande ampleur. L’archipel du Svalbard, dans le haut-Arctique européen, est la zone où ces évolutions sont les plus sensibles. Ces contraintes climatiques conditionnent directement les différents compartiments de la cryosphère que sont la neige, la glace et le pergélisol. Les conséquences de ce contexte sur les glaciers polaires sont fortes et à mesure que ces derniers reculent les dynamiques périglaciaires prennent de l’importance.

Le bassin glaciaire du glacier Austre Lovén, au Svalbard, a fait l’objet de recherches scientifiques françaises et internationales depuis plus de 50 ans. Ce site fait aujourd’hui l’objet d’un suivi de long terme en tant que glacier observatoire labellisé nationalement et internationalement et soutenu par l’Institut Polaire Français (Institut Paul-Emile Victor). Les spécificités du site et son instrumentation en continu depuis 2006 en font un terrain privilégié d’expérimentation.

Ce projet de thèse vise (i) à identifier et quantifier les multiples impacts qu’ont les évolutions climatiques contemporaines sur la cryosphère arctique et (ii) à mettre en évidence les principaux facteurs qui conditionnent ces évolutions pour enfin (iii) les replacer dans le contexte climatique global et en révéler les implications à large échelle.

Géographie physique

Changements climatiques

Cryosphère, hydrologie et permafrost

Arctique et milieux froids

Interactions Homme-Milieux dans le contexte de changements climatiques

Strony internetowe