Bandeau paysage et cadre de vie

Paysage et cadre de vie

 

Les recherches portent sur l'objet « paysage » dans toutes ses dimensions : physique, matérielle, visible, perceptive, iconographique. Cet objet est abordé essentiellement par le biais d'approches instrumentées et quantitatives, à diverses échelles spatio-temporelles, du site à la région, du journalier au millénaire. Les analyses géographiques du paysage associent d’autres disciplines comme l’écologie, la climatologie, l’archéologie ou les géosciences. Face à la demande sociale croissante autour de la qualité de l'environnement et du cadre de vie, les travaux de cet axe s’intègrent dans de contextes opérationnels d’aménagement et de planification spatiale.

Responsable de l'axe : Nick Marriner                                                   

 

 

 

Le paysage constitue un objet de recherche étudié depuis longtemps par les géographes de Besançon. Ces recherches portent tout d’abord sur le développement de méthodes pour caractériser l’environnement et les formes de paysage, par exemple :

  • la conception de métriques de visibilité pour caractériser les scènes visibles
  • la conception de modèles graphiques pour représenter les réseaux écologiques
  • l’analyse d’image pour reconstruire et caractériser l’évolution des milieux glaciaires et périglaciaires
  • l’instrumentation de site et le recueil de données à échelle spatio-temporelle fine pour travailler en down/up-scaling
  • l’analyse d’archives sédimentaires pour reconstituer l’évolution des paysages holocènes en contexte littoral ou fluvial

 

Les recherches visent ensuite à comprendre différents phénomènes en mobilisant les descripteurs paysagers comme des facteurs explicatifs :

  • mesurer la contribution du paysage dans la qualité du cadre de vie résidentiel
  • identifier le rôle de la connectivité paysagère dans les variations de biodiversité
  • comprendre l’adaptation des milieux en fonction des variations climatiques
  • caractériser les impacts anthropiques sur les paysages, sur la longue durée
  • quantifier l’impact des changements climatiques à diverses échelles spatio-temporelles

Réseaux scientifiques

GDR 3062 « Mutations Polaires ». Dans le cadre du réseau GDR Mutations Polaires et des programmes internationaux Circumpolar Arctic Vegetation Map et Circumpolar Symposium on Remote Sensing of Polar Environment, Théma collabore avec des botanistes norvégiens de l'université de Tromsø et avec des géographes de Toulouse et de Clermont-Ferrand. Les travaux portent sur deux axes : les relations entre climat et végétation et les flux hydro-glaciaires.


Collaborations internationales

Ain Shams University (Egypte) : Paléo-paysages littoraux et fluviaux (Mer Rouge, Gizeh)

BOKU Universität für Bodenkultur (Autriche) : Etudes géomorphologiqiues périglaciaire / mesures de terrain et couplage LIDAR

Centre d'Etudes Alexandrines (Egypte) : Paléoenvironnements et dynamiques paysagères du delta du Nil

Department of Classics & Archaeology, Université de Malte (Malte) : Etudes des interactions société-environnement-climat de l'archipel maltais

Haute Ecole d'Ingénierie et de Gestion du canton de Vaud (Suisse) : Acquisition et traitement des données issues des plateformes de photographies en ligne

Iranian National Institute for Oceanography and Atmospheric Science (Iran) : Paléoclimats et paléoenvironnements du golfe Persique

NPI - Norsk PolarInstitutt (Norvège) : Programme glaciologique et nivologique au Svalbard

Université de Pise (Italie) : Changements du niveau rélatif de la mer en Méditerranée

Université de Tromsø (Norvège) : Dans le cadre du GDR 3062 « Mutations Polaires », la collaboration avec des botanistes norvégiens porte sur les relations entre climat et végétation

 


Collaborations nationales

ARP-Astrance (Paris)

Dijon Métropole (Dijon) : Liens entre la morphologie urbaine et la richesse des insectes pollinisateurs

IPEV- Institut Paul Emile Victor (Brest) : Soutien logistique aux missions de terrain en Arctique (Etude des dynamiques géomorpho glaciologiques et hydrologiques d'un hydro-système polaire - site observatoire de l'Austre Lovénbreen, site observatoire de l'Austre Lovénbreen, Svalbard, 79°N)

METEO France (Besançon) : Volet #1 vulnérabilité de la forêt jurassienne face au changement climatique/ Volet #2 étude des dynamiques spatio-temporelles du manteau neigeux de la moyenne montagne jurassienne

UMR Biogéosciences (Dijon) : Modélisation de la connectivité paysagère appliquée à l'écologie et à la génétique du paysage

UMR CEREGE (Aix-en-Provence) : Evolution paléoenvironmentale des littoraux (Méditerranée, Mer Noire, Mer Rouge)

UMR Environnement Ville Société (Lyon) : Liens entre réseaux écologiques et morphologie urbaine

UMR FEMTO-ST Université de Franche Comté (Besançon) : Developpement de l'instrumentation permettant de quantifier, à partir de réseaux de capteurs et de prélèvements, les flux liquides et solides d’un hydro-système polaire

UMR IGE Université Grenoble Alpes (Grenoble) : Apport de la télédétection radar pour l’estimation des précipitations liquides et solides dans les Alpes et en Arctique : observation, variabilité, impacts / couplage avec les mesures de terrain

UMR IMBE (Aix-en-Provence) : Paléoclimats et paléoenvironnements du sud de l'Iran et du golfe Persique

UMR Ladyss (Paris) : Applications des modèles de réseaux écologiques

UMR LETG Université de Nantes (Nantes) : Dynamiques côtières en milieux arctique. Progradation des littoraux et transferts de sédiments

UMR TRACES (Toulouse) : Interactions société-environnement-climat en Méditerranée, paléoécologie

UR Lessem INRAE (Grenoble) : Application des modèles de réseaux écologiques à la réduction des impacts écologiques


Partenariats locaux

CPEPESC- Commission de Protection des Eaux, du Patrimoine, de l’Environnement, du Sous-sol et des Chiroptères

DREAL de Bourgogne Franche-Comté - Direction régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement

LPO FC- Ligue pour la Protection des Oiseaux de Franche-Comté

Parc naturel régional du Haut-Jura

Quel est l’apport de la modélisation basée sur les graphes paysagers dans la planification des réseaux écologiques ?

Anissa Bellil - Co-direction : Jean-Christophe Foltête et Emeline Comby


Réponses glaciaires et périglaciaires aux contraintes climatiques contemporaines dans le haut-Arctique européen (Archipel du Svalbard).

Léo Duvernet -  Co-direction : Nick Marriner et Florian Tolle


Modalités d’utilisation conjointe des graphes génétiques et paysagers pour l’analyse de la connectivité écologique. 

Paul Savary - Co-direction : Jean-Christophe Foltête, Stéphane Garnier (Biogéosciences, UB) et Hervé Moal (encadrement opérationnel), directeur innovation et partenariats, ARP-Astrance. (Thèse CIFRE : entreprise ARP-Astrance, Paris)


Quantification des relations entre la cryophère et le climat d’un bassin glaciaire arctique, le cas de l’Austre Lovén – Spitsberg 79°N.

Sophie Schiavone - Co-direction : Daniel Joly et Florian Tolle

 

Liste des thèses soutenues