Bandeau IT

Intelligence territoriale

 

L’équipe Intelligence Territoriale réunit un ensemble de compétences complémentaires : géographes, aménageurs urbanistes, économistes, spécialistes des sciences et technologies de l’information géographique.

Responsable de l'axe : Marie-Hélène De Sède Marceau

 

L’originalité de ses recherches repose sur :

  • l’analyse et la compréhension des interactions entre les composantes des territoires, les informations et représentations produites et les décisions prises par les acteurs.
  • La diversité des méthodologies mobilisées
  • La permanence et la pertinence du recours aux concepts d’Intelligence Territoriale et d’intelligence collective
  • La mobilisation des concepts, méthodes et outils de la géographie dans un cadre transdisciplinaire
  • Les réflexions sur la portée des données sur la décision et en corollaire la question de la connaissance, pendant informationnel de la transdisciplinarité
  • La question de l’articulation entre modélisation et observation, entre modèle et observatoire

 

 

 

   

Depuis sa création, l’équipe a centré ses efforts sur la compréhension et la formalisation des processus à l’origine des stratégies, des décisions et des actions portées au sein des systèmes territoriaux. Ces recherches s’articulent autour de trois domaines pivots et de leurs interfaces :

  • les systèmes socio-spatiaux, les composantes et processus territoriaux
  • les stratégies, actions et décisions territoriales
  • la production de connaissances sur les territoires.

 

Objectifs scientifiques schéma

 

L’équipe s’appuie sur la complémentarité des compétences apportées par ses membres. Les travaux sont menés en associant la recherche-action, l’accompagnement à la création de nouveaux dispositifs, et une lecture « sociotechnique » plus distanciée. L’accès privilégié à certains dispositifs de production de connaissances opérationnels, alimente les recherches et permet un accès privilégié aux données et informations. Sur le plan thématique, les travaux envisagés s’intéressent notamment aux questions environnementales, énergétiques, à la mobilité, à la densification et à l’action sociale. L’ensemble des connaissances produites sur les composantes et les processus, les représentations, les actions, les stratégies et les décisions des acteurs individuels et collectifs et sur leurs effets territoriaux place les chercheurs de l’équipe dans une posture réflexive (approche critique de nos propres méthodes, visant à comprendre quels sont dans ce contexte, les moteurs de l’action territoriale).

Réseaux scientifiques nationaux et internationaux

GIS HYBRIDA : réseau international mixte de recherche en travail social

Réseau International Network of Territorial Intelligence

Conférence Transjurassienne (CTJ) et observatoire associé (OSTAJ)

Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (Laboratoire de sociologie urbaine, Energy Center)

Université de Lausanne

Centre de Recherche sur l’Energie de Martigny

HEIG-Vd (Haute Ecole d'Ingénierie et de Gestion du Canton de Vaud)

INRAE

CEREMA

UMR d’InfoRmatique en Image et Systèmes d’information (LIRIS), INSA-Lyon

UMR PASSAGES

Collège International des Sciences du Territoire (CIST)

Laboratoire Techniques Territoires et Société (LATTS)

Laboratoire PACTE

UMR Aménagement Économie Transports

UMR Environnement Ville Société

Laboratoire de Géographie et d’Aménagement (LAGAM)

GDR MAGIS : animation de l’action prospective « Energie-Territoire-Information-Connaissance » jusque fin 2020.


Partenaires institutionnels

Grand Besançon métropole

Pays de Montbéliard Agglomération

Région Bourgogne Franche-Comté

ADEME (Agence de la transition énérgétique)

ville de Besançon

ville de Dijon

ville de Macon

ATMO-FC

Alterre Bourgogne

ADIL du Doubs (Agence Départementale d’Information sur le Logement)

IRTS de Franche-Comté


Partenaires privés

Opérateurs énergétiques :  GRDF, Centre de recherche de GDF-Suez

"Une rivière, un territoire" EDF

Entreprises informatiques : Phoenix, I@D informatique, Share and Move

La marginalisation de leurs territoires montagneux, par certains États des pays des Suds, favorise-t-elle l'émergence de mouvements contestataires ou de foyers insurrectionnels ?

Thierry Amirault - Direction : Alexandre Moine


Évaluation et amélioration du dispositif de prospective scolaire I-Study ; analyse de la fiabilité du modèle et propositions d'évolutions souhaitables.

Agathe Charbonnier - Co-direction : Frédéric Grosjean et Marie-Hélène de Sède-Marceau (thèse CIFRE :  IAD Territoire Digital)


Comprendre la production de la ville en Afrique en utilisant l'approche systémique. Exemple de l'expérience de planification de la nouvelle ville de Diamniadio, Dakar.

Cheikh Cisse - Direction Alexandre Moine


Mise en œuvre d’une approche intégrée Territoire – Système énergétique : application à la méthanisation dans le cadre de la planification de l’évolution des infrastructures du réseau de gaz naturel.

Julien Crevant - Direction : Marie-Hélène de Sède Marceau et GRDF


La réception locale des projets éoliens en région Bourgogne Franche-Comté.

Marion Nativel - Co-direction : Thomas Buhler, Emeline Comby (Université Lyon 2, EVS) et Jean-Christophe Foltête


Travail social et territoire : un enjeu renouvelé du développement social.

Claire Regnier - Co-direction : Alexandre Moine et Christian Guinchard (LASA, Université de Franche-Comté)

 

Liste des thèses soutenues