Anaplaste : logiciel de transformation cartographique scalaire

Méthode

Le logiciel Anaplaste permet de déformer une carte composée d'entités surfaciques en fonction d'une variable thématique quantitative et de produire une carte « piézoplèthe » (famille des cartogrammes).

Le modèle physique sous-jacent, adapté à la cartographie, est utilisé en génie civil pour étudier la résistance des matériaux par le calcul de structure avec résolution par la méthode des éléments finis.

La méthode comprend deux étapes : la mise en place de la structure avec une généralisation et le choix de points d'ancrage ; la déformation liée à l'application d'une variable sur cette structure.

La carte piézoplèthe obtenue peut être améliorée visuellement par des choix graphiques ; elle est accompagnée d'indices statistiques. L'image obtenue doit être analysée avec précaution car elle exprime des tendances et ne peut être décrite maille par maille.

Téléchargement

  • Programme
  • Mode d'emploi écrit par C. Cauvin (laboratoire LIVE, Strasbourg, France)
  • Jeu de données : un exemple, accompagné d'une brève description de son utilisation, permet d'appliquer une première fois le logiciel en suivant les étapes pas à pas.

anaplaste

 

Données en entrée : un fond de carte avec des unités surfaciques (exemple : France par région, par département) et des variables thématiques quantitatives associées au fond de carte ; les données utilisées se présentent soit au format texte (.txt), soit au format shapefile (.shp)

Nature des sorties : cartes avec options graphiques, indices statistiques, tableaux de coordonnées

Pour toute question sur l'utilisation du logiciel, s'adresser :

  • sur le plan informatique à Gilles Vuidel
  • sur le plan de la méthode à Colette Cauvin

Le logiciel Anaplaste est libre de droit, il peut être utilisé à titre personnel ou pour l'éducation ou la recherche.

Anaplaste utilise plusieurs bibliothèques open source :

  • GeoTools
  • JTS
  • Batik
  • Jama
  • JFreeChart
  • XStream

Auteur de l'application : Gilles Vuidel d'après l'algorithme développé par O. Kapps

Conception de la méthode : C. Schneider (LIVE, Strasbourg, France)

Programmation originelle : G. Cherrier et J. Hirsch (LIVE, Strasbourg, France).


Mis à jour : vendredi 19 décembre 2014 14:14