Logiciels Projets FR

Observatoire OPTEER (www.opteer.org)

Responsable scientifique : Marie-Hélène De Sède-Marceau.

Objectif : Analyse des systèmes énergétiques à l’échelle loco-régionale et développement d’un système d’Information sur les énergies.

Porteur de l’outil depuis 2010 : ATMO Franche-Comté.

 

L’observatoire OPTEER (Observation, Prospective Territoriale Energétique à l’Echelle Régionale) est issu des recherches menées depuis une quinzaine d’années dans le domaine des systèmes d’information territoriaux. Ces recherches consistent à développer et déployer des architectures de données spatio-temporelles pour modéliser le fonctionnement du territoire. Elles aboutissent aujourd’hui à la mise en production d’observatoires territoriaux opérationnels, à partir de travaux conceptuels et méthodologiques.

Cet observatoire est devenu aujourd’hui un outil de référence en termes d’observation et de prospective territoriale énergétique et environnementale pour la Région Franche-Comté.

Porté par ATMO Franche-Comté depuis sa mise en production en 2010 et exploité aujourd’hui par plus de 150 partenaires au niveau régional (collectivités territoriales, associations, services de l’État, chambres consulaires, transporteurs ou fournisseurs d’énergie), il est exploité par les collectivités en charge de la mise en œuvre de PCET (Plans Climat Energie Territoriaux). OPTEER est également l’outil de suivi des orientations du SRCAE (Schéma Régional Climat Air Energie). Par sa contribution au programme ClimactRegions en 2011, OPTEER fait également partie des dispositifs d’observation fondateurs du réseau européen ENERGee-Watch. Les travaux menés dans le cadre de ce réseau portent notamment sur la définition d’indicateurs communs entre tous les observatoires régionaux européens membres d’ENERGee-Watch.

opter IT

Mis à jour : vendredi 25 mars 2016 14:32

« Rêve d’Avenir » (http://www.3x20.org)

Responsable scientifique : Marie-Hélène De Sède-Marceau.

Objectif : Développement d’un outil participatif de collecte et d’analyse des économies d’énergies, d’émission de GES et de production d’ER.

Financé par les fonds européens INTERREG IV et porté par l’association Energie-Cités pour la France et Suisse Energie pour la Suisse.


L’objectif stratégique du projet REVE d’Avenir est de développer des territoires-laboratoires relevant le défi énergétique et climatique.

reve1 ITIl s’inscrit dans le contexte européen de la Convention des Maires, initiative lancée par la Commission européenne en 2008 qui réunit les collectivités souhaitant dépasser les objectifs des 3x20 d’ici 2020 en élaborant une stratégie territoriale énergie-climat qui associe et mobilise les acteurs de ces territoires (3x20 : les trois objectifs communs européens pour relever les défis énergétiques et climatiques d’ici à 2020 sont la réduction de plus de 20 % des émissions de CO2, la réduction de 20% des consommations d’énergie primaire et l'augmentation de 20% de la part des énergies renouvelables dans le bouquet énergétique européen).

REVE d’Avenir propose d’apporter aux 27 collectivités françaises et suisses associées au projet innovation, méthodologie, et échanges de savoir-faire afin de les soutenir dans le défi qu’elles se sont fixées en signant la Convention des Maires.

REVE d'Avenir est programmé sur trois années (début 2010 à fin 2012) et propose de travailler dans plusieurs dimensions complémentaires.

L’ouverture au champ de l’innovation

Pour atteindre les objectifs de réduction des 3x20, les collectivités s’engagent à motiver et mobiliser les acteurs de leurs territoires (administration, acteurs publics, entreprises, citoyens, etc.) à agir pour le climat. Pour cela, une équipe de chercheurs et de professionnels de terrain va créer et concevoir un outil dont l’objectif est de visualiser, quantifier, spatialiser et mutualiser les économies d’énergie réalisées et le CO2 évités à l’échelle d’un territoire. Chaque collectivité du projet mettra en place cette centrale sur son propre territoire et créera une émulation autour d’elle à l’aide d’une « boîte à outils » de communication et de mobilisation qui sera mise à disposition de l’ensemble des collectivités participant au projet ; à charge pour elles de les mettre en œuvre et de les adapter au contexte local.

L’appui à la méthode et la réalisation

Afin de partager les savoir-faire entre les métiers et les acteurs, quatre pôles d’intérêts ont été organisés permettant à des petits groupes de collectivités d’approfondir un thème :

1. Plus de climat dans le label European Energy Award (piloté par SuisseEnergie pour les communes et l’ADEME)

2. Charte qualité des acteurs climat (piloté par le Grand Lyon)

3. Planification énergétique territoriale (piloté par l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne-EPFL)

4. Adaptation des stations de montagne au changement climatique (piloté par l’ADEME Rhône-Alpes)

Le renforcement des liens au plan européen

reve IT bis

 

Les partenaires du projet ont été invités à participer, sur une base volontaire, à plusieurs rencontres et échanges d’expériences pour renforcer les liens avec le niveau européen, comme les rencontres de la Convention des Maires, les rendez-vous annuels d’Energie-Cités ou de SuisseEnergie pour les communes.

Mis à jour : mercredi 21 septembre 2016 12:56

Projets - GRAPHAB 1

Graphes paysagers et évaluation de l'impact de la ligne à grande vitesse Rhin-Rhône sur la connectivité spatiale des habitats : conséquences sur les distributions d'espèces (2009-2011)

logo graphab-CS3

 

 

Responsable : Jean-Christophe Foltête

Partenaires : Chrono-Environnement - UMR 6249 ; DREAL Franche-Comté ; RFF ; LPO ; CPEPESC

Financement : Ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie (MEDDE)– Programme ITTECOP

Résumé :

L'objectif du projet Graphab est de proposer et tester un ensemble de méthodes permettant d'estimer l'impact des grandes infrastructures de transport sur la distribution des espèces. Cette démarche part du constat que les études d'impact classiques sont limitées à une zone proche du tracé des infrastructures alors qu'un effet de barrière peut se produire à plus longue portée, si les espèces sont fortement dépendantes de leur réseau écologique. L'approche choisie pour modéliser les réseaux écologiques est celle des graphes paysagers, qui ont été couplés à des modèles de distribution d'espèces. En comparant les résultats de modèles de distribution de façon diachronique, avant et après la mise en place d'une l'infrastructure, il est possible de cartographier son impact et d'estimer sa distance de perturbation. L'ensemble des méthodes mises en place a donné lieu à la création d'un outil logiciel : Graphab. Cet outil facilite l'exploration des graphes paysagers et propose une passerelle originale avec les modèles de distribution.

 

Principales publications :

Foltête J.C., Clauzel C., Vuidel G., Tournant P., 2012. Integrating graph-based connectivity metrics into species distribution models Landscape Ecology, 27:1-13.

Foltête J.C., Clauzel C., Vuidel G., 2012. A software tool dedicated to the modelling of landscape networks Environmental Modelling & Software, 38:316-327.

Girardet X., Foltête J.C., Clauzel C., 2013. Designing a graph-based approach in landscape ecological assessment of linear infrastructures Environmental Impact Assessment Review 42:10-17.

Clauzel C., Girardet X., Foltête J.C., 2013. Impact assessment of a high-speed railway line on species distribution: Application to the European tree frog (Hyla arborea) in Franche-Comté Journal of Environmental Management 127:125-134.

Tournant P., Afonso E., Roué S., Giraudoux P., Foltête J.C., 2013. Evaluating the effect of habitat connectivity on the distribution of lesser horseshoe bat maternity roosts using landscape graphs Biological Conservation 164:39-49.

 2012 GDR MAGISé

 

Mis à jour : mercredi 19 novembre 2014 16:46

Projets

Projets en cours

Nom du projet

Dates

Financement

Responsable scientifique

ViSoScape : Paysage visible et paysage sonore : modélisation intégrée du cadre de vie

2016-2017

CNRS InEE

Jean-Christophe Foltête

TRUSTEE : Toward RUral Synergies and Trade-offs between Economic development and Ecosystem services

2014-2016

ANR

Daniel Joly

TELEM : Temps Long pour analyser les pratiques d'Energie et de Mobilité

2014-2016

Région Franche-Comté

Thomas Bulher

PRISM : Quantification des dynamiques de versants dans le bassin glaciaire du Loven Est : approche spatiale par scanner laser terrestre.

2013-2016

ANR

Florian Tolle

 

Projets terminés

Nom du projet

Dates

Financement

Responsable scientifique

Rapport

BDIOHM : Mise en place d'une base de données informationnelle

2014-2015

Labex DRIIHM

Alexandre Moine

 

OHM Oyapock : Diagnostic lié à l'ouverture du pont Brésil-Guyane

2014-2015

Labex DRIIHM

Alexandre Moine

 

GRAPHAB 2 : Graphes paysagers pour évaluer et atténuer l'impact des grandes infrastructures de transport sur les espèces

2013-2015

Ministère de l'Écologie

Jean-Christophe Foltête

pdf

CAMPAGRAPHE : Graphes paysagers pour la modélisation et la gestion des pullulations de campagnols terrestres

2013-2015

Ministère de l'Ecologie

Jean-Christophe Foltête

pdf

RETMIF : Réduction des émissions du transport de marchandises en Île de France

2013-2015

ADEME

Cécilia Cruz

 

D2PE : Dynamique des paysages et potentiel écologique de la région Franche-Comté

2012-2015

FEDER

Jean-Christophe Foltête

pdf

CEUP : Construction de l'espace urbain et périurbain - Projet ODIT

2012-2015

FEDER

Cécile Tannier

pdf

Effets de la vente en ligne sur les inégalités territoriales d'accès au commerce. Vers un nivellement des disparités urbain-périurbain ?

2011-2015

PUCA - Région Bourgogne

Benjamin Motte

pdf

VILMODes Ville et mobilités durables. Evaluation par la simulation.

2012-2014

PREDIT

Jean-Philippe Antoni

pdf

Cryo-Sensors : Impact du réchauffement climatique sur la cryosphère polaire arctique : bassin du glacier Loven Est, 79°N, Spitsberg

2010-2014

ANR

Madeleine Griselin

pdf

EFFETS : Télétravail, estimer les flux évités, les effets sur la mobilité et les niveaux d'émission de GES

2010-2014

PREDIT

Patrice Tissandier

pdf

MIRO : Modélisation Intra-urbaine des Rythmes quOtidiens

2009-2013

ANR

Arnaud Banos et Thomas Thevenin

pdf

Rêve d'avenir : Collecter et analyser les économies d'énergies, d'émission de GES et de production d'ER

2010–2012

INTERREG IV

Marie-Hélène de Sède-Marceau

 

Effets de la grande vitesse sur les territoires

2008-2012

RFF et SNCF - Région Franche-Comté et Bourgogne

Valérie Fachinetti et Pascal Berion

 

ECDESUP : L'évaluation, le choix et la décision dans l'usage des espaces urbains et périurbains

2007-2012

ANR

Pierre Frankhauser

 

GRAPHAB 1 : Graphes paysagers et évaluation de l'impact de la ligne à grande vitesse Rhin-Rhône sur la connectivité spatiale des habitats

2009-2011

Ministère de l'Écologie

Jean-Christophe Foltête

pdf

MobiSim : Plateforme de simulation des mobilités quotidiennes et résidentielles

2007-2011

PREDIT

Jean-Philippe Antoni

pdf pdf

NEH-ESF : Géo-histoire des réseaux de transport

2007-2010

ANR

Thomas Thevenin

 

OPTEER : Observatoire et Prospective Territoriale
Energétique à l'Echelle Régionale

2007-2010

Région Franche-Comté -ADEME - Agglomération Grand Dole

Marie-Hélène de Sède-Marceau

pdf

Sensor-FlOWS : Etude des dynamiques spatio-temporelles d'hydro-systèmes arctiques par télédétection au sol et spatiale (site instrumental du Loven Est, 79°N)

2006-2010

ANR

Madeleine Griselin

pdf
Mis à jour : mercredi 30 mars 2016 07:43

Projets / GRAPHAB 2

Graphes paysagers pour évaluer et atténuer l'impact des grandes infrastructures de transport sur les espèces (2013-2015)

logo graphab-CS3

 

 

Responsable : Jean-Christophe Foltête

Partenaires : Chrono-Environnement - UMR 6249 ; Université des finances et de l'économie du Yunnan (Kunming) ; Lehna UMR 5023 (Lyon) ; DREAL Franche-Comté ; RFF ; LPO ; CPEPESC

Financement : Ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie (MEDDE)– Programme ITTECOP

 

Résumé :

Le projet Graphab 2 a pour objectif de développer, tester et mettre en application des méthodes visant à estimer l'impact des grandes infrastructures de transport sur les espèces animales. Il vient dans le prolongement du précédent projet Graphab 1, dont l'objectif était d'utiliser les méthodes de graphes paysagers pour estimer l'impact des infrastructures sur l'habitat et la distribution des espèces, et à mettre en place un outil logiciel facilitant l'application de ces méthodes.
Le projet proposé ici vise tout d'abord à étendre le protocole déjà testé à la perturbation potentielle des infrastructures de transport sur la structure génétique des espèces. Par le biais de la génétique, il s'agira de considérer l'estimation de l'impact sous l'angle de la persistance et de la viabilité des populations étudiées. Cette extension des analyses conduira à un rapprochement entre les graphes paysagers et la génétique des populations ; elle sera appuyée par l'intégration de nouvelles fonctions informatiques dérivées de la théorie des circuits dans l'outil Graphab.Poster ITTECOP graphab2

Suivant les trois approches développées en termes d'impact (habitat, distribution d'espèce, structure génétique), un autre volet du projet exploitera les méthodes mises en place pour proposer des localisations de passages à faune qui optimisent la « reconnexion » des réseaux écologiques. Ce volet sera conduit en interaction avec des collaborateurs professionnels.

Enfin une analyse de sensibilité à la qualité et à la précision des données d'entrée sera effectuée, pour fixer les limites de pertinence des méthodes proposées et tester leur capacité à être reproduites dans d'autres contextes de données. Ces méthodes seront appliquées sur cinq cas d'études différents pour lesquels la plupart des données ont déjà été acquises et préparées.

Mis à jour : mercredi 1 avril 2015 07:44