Mise à jour et évolution de l’atlas de la valeur des espaces agricoles du Territoire de Belfort

 

Trois membres du laboratoires ThéMA réalisent la mise à jour de l'Atlas de la valeur des espaces agricoles du Territoire de Belfort.

 

L’agriculture occupe environ 20 000 hectares soit un tiers de la surface du Territoire de Belfort. Elle a diminué de près de 3 000 ha en 20 ans du fait de l’urbanisation, et des aménagements d’infrastructures ou d’activités, ou de déprise. Le maintien du foncier agricole est donc un enjeu très important. Dans ce contexte, l’Etat est très attentif à éviter ou réduire la consommation de foncier agricole lors de l’établissement des documents d’urbanisme. Quand celle-ci est envisagée, il est important de connaître la valeur des espaces agricoles concernés. Dans cet objectif, la direction départementale des territoires (DDT) du Territoire de Belfort avait initié et confié au laboratoire ThéMA, en 2010, un travail d’étude et de recherche pour la conception et la réalisation d’un atlas de la valeur des espaces agricoles. L'objectif était de renseigner et de cartographier avec un système d'information géographique (SIG) des indicateurs caractérisant les espaces agricoles. Cet outil a contribué à éclairer les décisions des différents acteurs concernés par l’aménagement raisonné et durable du territoire, tels que les aménageurs, les collectivités locales, les bureaux d’étude, la chambre d’agriculture et les services de la DDT en charge de l’urbanisme et de l’économie agricole. Il est également utilisé dans le cadre des dossiers examinés par la commission départementale de préservation des espaces naturels, agricoles et forestiers (CDPENAF).

Dix ans plus tard, cette mise à jour est à nouveau réalisée par le laboratoire ThéMA : engagée par la Direction départementale des territoires, elle a été conduite en associant plusieurs partenaires : chambre interdépartementale d'agriculture Doubs - Territoire de Belfort (CIA25-90), conseil départemental du Territoire de Belfort (CD90), agence d’urbanisme du Territoire de Belfort (AUTB), services de l’État (direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations du Territoire de Belfort (DDCSPP90), direction régionale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt de Bourgogne - Franche-Comté (DRAAF BFC), direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement de Bourgogne - Franche-Comté (DREAL BFC). 

 

Note de présentation pdf 

Contacts à Théma :  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Accès à l'atlas

Mis à jour : mardi 1 septembre 2020 12:13

Une synthèse bibliographique sur les graphes paysagers publiée dans Landscape Ecology

 

Le groupe de travail « Graphab » réunissant des membres de ThéMA et plusieurs collègues impliqués dans les recherches sur les réseaux écologiques a réalisé une synthèse bibliographique sur les méthodes de couplage entre les graphes paysagers et les données biologiques. Ces données biologiques sont par exemple les relevés de présence, d’abondance ou de diversité des espèces. Elles peuvent aussi correspondre à des traces GPS ou des profils génétiques.

A partir d’un corpus d’articles publiés dans des revues internationales, l’analyse souligne une forte opposition entre :

- les études à visée cognitive, dans lesquelles les données biologiques de terrain sont utilisées pour tester l’hypothèse du rôle de la connectivité paysagère sur les « réponses » biologique ;

- les études à visée opérationnelle, où les données biologiques sont directement intégrées dans les graphes paysagers, le plus souvent par le biais de modèles de distribution d’espèces.

L’ensemble des résultats obtenus aboutit à formuler des recommandations aux utilisateurs des graphes paysagers. Ce travail constitue la première publication à l’issue des séminaires du groupe « Graphab ».

Lien pour consulter l’article : https://link.springer.com/article/10.1007%2Fs10980-020-00998-7

 

news graphab figure

Mis à jour : mercredi 8 avril 2020 07:59

Un travail de recherche interdisciplinaire entre urbanisme et sciences du langage publié dans la revue Urban Studies

 

Thomas Buhler (ThéMA) et Virgnie Lethier (ELLIADD) ont utilisé la textométrie pour analyser l'évolution des discours contenus dans les PDU entre 2000 et 2015.

Depuis plusieurs décennies, les villes françaises, comme beaucoup d'autres dans le monde, publient de manière régulière des documents de planification urbaine dans lesquels sont exprimées leurs stratégies pour les 5, 10 voire 15 années à venir sur une thématique particulière (transport, réglementation des usages du sol, logement etc.). Débuté il y a deux ans, un travail interdisciplinaire entre les laboratoires ThéMA et ELLIADD porte précisément sur l'analyse des discours présents dans ces documents, en s'appuyant sur une méthode reproductible d'analyse de données textuelles : la textométrie. Cette méthode systématique vise à dépasser certains verrous méthodologiques et techniques présents dans le champ d'analyse des discours des politiques urbaines, qui s'appuie souvent sur des méthodes interprétatives faiblement explicitées ou reproductibles.

 

Buhler, T., & Lethier, V. (2019). Analysing urban policy discourses using textometry: An application to French urban transport plans (2000–2015). Urban Studies. https://doi.org/10.1177/0042098019873824

 

Figure Urban studies Buhler

Transition discursive dominante pour les PDUs

 

 

Mis à jour : mercredi 30 octobre 2019 08:34
Strony internetowe