Suivi d'un glacier polaire au Spitsberg : 2018 s'annonce à nouveau comme une année fortement négative

La mission de printemps du programme de suivi du glacier arctique Austre Lovén, soutenu par l'Instit Polaire Français (IPEV), vient de s'achever. Jean-Michel Friedt du laboratoire Femto-ST, Alexander Prokop de l'UNIS au Svalbard, et Florian Tolle de ThéMA ont notamment effectué les mesures d'épaisseur et de densité du manteau neigeux présent sur le glacier ainsi que la maintenance des équipements de mesure qui fonctionneront pendant la saison de fonte. La couverture neigeuse présente sur le glacier à la fin de l'hiver joue à la fois le rôle de protection de la glace ancienne et d'alimentation du glacier pour former la future glace potentielle. Avec un manteau neigeux très déficitaire, l'année 2018 s'annonce d'ores et déjà comme très mauvaise pour le glacier qui devrait à nouveau connaître une année de fonte extrême. La mission de septembre permettra d'établir le bilan de masse annuel du glacier, bilan qui viendra alimenter la base de données mondiale du World Glacier Monitoring Service.

 

Interview de Florian Tolle : https://www.mixcloud.com/UFC/un-glacier-qui-souffre-du-r%C3%A9chauffement-climatique-interview-de-florian-tolle/

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Spitsberg Avril 2018 Florian Tolle 565


Mis à jour : jeudi 17 mai 2018 07:57
Powered by JS Network Solutions