Modélisation des réseaux écologiques : utilisation avancée du logiciel Graphab

 

La deuxièrme formation en collaboration avec le CNRS au logiciel Graphab 2.0 s'est tenue les 6 et 7 décembre 2018.

 

Objectifs :

- Se perfectionner dans l'utilisation du logiciel Graphab
- Savoir mettre en relation les analyses de connectivité avec des données d'observation sur les espèces
- Maîtriser la mise en œuvre de Graphab par lignes de commande pour appliquer des calculs intensifs ou systématiques

 

Programme :

 

Premier jour :

- Introduction : enjeux des graphes paysagers pour l'évaluation environnementale (cours 2 h)

- Rappel des éléments-clés dans la modélisation des réseaux écologiques

- Les grands types de données d'observation sur les espèces

- Approches déductives et inductives, principe des modèles de distribution d'espèces

- Graphes paysagers et données espèces : approche déductive (TD 4 h)

- Intégration de données espèces (occurrence, abondance) dans Graphab

- Relations entre données espèces et métriques de connectivité aux niveaux taches, composantes et continuum spatial

- Données génétiques et analyses de connectivité : matrices de distance et clustering de graphe

 

Deuxième jour :

- Graphes paysagers et données espèces : approche inductive (TD 1 h)

- Utilisation d'une sortie de modèle de distribution pour la création d'un graphe paysager

- Approches multi-espèces et multi-milieux (cours 1,5 h)

- Stratégies de sélection d'un ensemble d'espèces

- Utilisation de Graphab pour définir un potentiel d'accessibilité à l'habitat

- Automatisation des calculs pour des analyses systématiques (TD 1,5 h)

- Présentation de la syntaxe des lignes de commande

- Application de calculs systématiques dans plusieurs cas d'étude thématiques

- Conclusion et échanges autour des cas d'études analysés par les participants dans leurs travaux personnels (2 h)

 

Intervenants : M. Bourgeois (maitre de conférence, Environnement Ville Société), J.-C. Foltête (professeur, ThéMA), X. Girardet (maître de conférences, ThéMA) et G. Vuidel (ingénieur, ThéMA)

 

Stage Graphab dec2018

graphab

Mis à jour : mardi 11 décembre 2018 15:54

Cafés géo : Société de l'information, société en transition?

 

Café Geo 28 novembre

 

L'AGFC organise le prochain café-géo et fait intervenir Marie-Hélène de Sède-Marceau, Professeur des université à l'Université de Franche-Comté, sur le thème de la société de l'information : quelques éléments de réflexion sur le rôle et les enjeux de la maîtrise de l’information dans le cadre de la transition énergétique.

Quels liens entre transition (énergétique voire socio-écologique) et société de l’information ? En quoi les sciences et technologies de l’information et de la communication peuvent-elles favoriser, faciliter, accélérer ou pas les transitions nécessaires à la durabilité des systèmes complexes caractérisant et environnant nos sociétés actuelles ?

La conférence proposée dans le cadre de ce café géo tentera d’apporter quelques éléments de réponse à ces différentes questions en portant un regard critique sur les liens information - transition énergétique, tels qu’ils sont aujourd’hui  perçus, compris, exploités ainsi que sur les usages des milliards de teraoctets produits à ce jour, pour le meilleur comme pour le pire. Ces réflexions seront directement inspirées de l’expérience de la conférencière dans le cadre des travaux qu’elle mène depuis de nombreuses années dans le domaine des systèmes d’informations territoriaux.

Rendez-vous le 28 novembre 2018 à 18h - Brasserie Granvelle - 3 place Granvelle, Besançon

Entrée libre.

 


Mis à jour : vendredi 23 novembre 2018 07:42

Suivi d'un glacier polaire au Spitsberg : 2018 s'annonce à nouveau comme une année fortement négative

La mission de printemps du programme de suivi du glacier arctique Austre Lovén, soutenu par l'Instit Polaire Français (IPEV), vient de s'achever. Jean-Michel Friedt du laboratoire Femto-ST, Alexander Prokop de l'UNIS au Svalbard, et Florian Tolle de ThéMA ont notamment effectué les mesures d'épaisseur et de densité du manteau neigeux présent sur le glacier ainsi que la maintenance des équipements de mesure qui fonctionneront pendant la saison de fonte. La couverture neigeuse présente sur le glacier à la fin de l'hiver joue à la fois le rôle de protection de la glace ancienne et d'alimentation du glacier pour former la future glace potentielle. Avec un manteau neigeux très déficitaire, l'année 2018 s'annonce d'ores et déjà comme très mauvaise pour le glacier qui devrait à nouveau connaître une année de fonte extrême. La mission de septembre permettra d'établir le bilan de masse annuel du glacier, bilan qui viendra alimenter la base de données mondiale du World Glacier Monitoring Service.

 

Interview de Florian Tolle : https://www.mixcloud.com/UFC/un-glacier-qui-souffre-du-r%C3%A9chauffement-climatique-interview-de-florian-tolle/

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Spitsberg Avril 2018 Florian Tolle 565

Mis à jour : jeudi 17 mai 2018 07:57
Joomla Extensions