Bouger en ville : Une révolution en marche

La conférence « Bouger en ville : Une révolution en marche » organisée par les étudiants de Licence 2ème année CMI aura lieu le 23 mars de 15h à 18h à la salle Ledoux de la MSHE, 1 rue Charles Nodier à Besançon.

La conférence se déroulera sous forme d'une table ronde et le débat sera animé par les étudiants entre différentes personnalités du monde des mobilités :

  • Thomas BUHLER (Maître de conférences en géographie et aménagement, laboratoire ThéMA, Besançon)
  • Hélène HOUOT (Maître de conférences en géographie et aménagement, laboratoire ThéMA, Besançon)
  • Guillaume GIRERD (Co-directeur du bureau d’étude ITEM Etudes et Conseil à Besançon)
  • Anthony POULIN (Conseiller municipal délégué à la Vie étudiante, Modes doux et Maison de la Mobilité à la ville de Besançon)
  • Guillaume DREVON (Collaborateur scientifique à l’EPFL en sociologie urbaine, Lausanne)
  • Patrick NOBLET (Président de l’Association des Usagers des Transports de l'Agglomération Bisontine (AUTAB) et membre de la Fédération Nationale des Associations d'Usagers des Transports (FNAUT))

Page de l'évènement

 

Affiche TableRonde Bouger en ville web

Mis à jour : mardi 30 mai 2017 13:24

Journée de point d’avancement et de partage sur l’utilisation de Graphab

L’équipe Graphab organise une journée de point d’avancement et de partage sur l’utilisation de Graphab le mardi 27 juin 2017 dans les locaux d'ARP-Astrance au 9 Avenue Percier, 75008 Paris.

 

Graphab est un outil d'analyses spatiales paysagères et écologiques permettant de définir des solutions de conservation par rapport à des enjeux d’infrastructure, de trame verte et bleue, de plan de conservation, de gestion des espèces invasives... Il est issu du programme de recherche ITTECOP du Ministère de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement.

 

Cette journée aura pour objectifs de :

  • Faire un point d’avancement sur le développement de Graphab
  • Partager les expériences concrètes des utilisateurs
  • Définir ensemble les pistes d’évolutions du logiciel

L’événement sera ouvert aux :

  • Utilisateurs de Graphab mais aussi à ceux qui souhaitent découvrir les atouts de cet outil
  • Entreprises, bureaux d’études, associations, laboratoires de recherche impliqués ou intéressés par les approches de réseaux écologiques

Pour cette journée l’équipe Graphab souhaite faire témoigner des utilisateurs. Leur intervention pourra prendre deux formes. Une présentation orale d'une dizaine de minutes s’appuyant sur un PowerPoint ou bien un poster détaillant :

  • La question posée
  • Les modalités d’utilisation de Graphab
  • Le retour d’expérience

Plus d'informations sur le site de l'évènement.

Mis à jour : mardi 30 mai 2017 13:24

Conférence de Rémi Lemoy "The city in 2 and 3 dimensions: monocentric analysis and scaling of land use and population density" le lundi 21 novembre 2016 à Besançon 

La conférence se tiendra le lundi 21 novembre à partir de 14h en salle de réunion Théma (Bâtiment D, 3ème étage).

 

Remi Lemoy

Rémi Lemoy

Chercheur post-doctorant à l'Université du Luxembourg

Publications : https://www.researchgate.net/profile/Remi_Lemoy

 

 

Abstract:

In this work we study the profile of land use and population density in European cities with respect to the distance to the city centre. We use the GMES Urban Atlas database, providing a precise description of land use at 5m resolution in the 300 major European urban areas (more than 100.000 inhabitants). We combine this dataset with population density from the Geostat population grid, which covers the whole of European Union with a 1km2 resolution. Population is allocated proportionally to surface and weighted by soil sealing and density classes of the GMES data.

We analyse the evolution with distance to the city centre of population density and of the share of land which is artificial. We analyse the scaling of these curves with respect to city population. We find that land use curves, in particular artificial land uses, tend to scale like the square root of city population. Population curves have roughly exponential shapes, as it has been widely modelled in the literature, although usually not based on land use and soil sealing data. Population curves tend to scale like the city population to a power of roughly 1/3.

These results allow us to propose a simple monocentric description of land use shares and population curves in a representative European city, whose size can be chosen based on the scaling relationships we obtain. This result is especially interesting, and of practical use, for the purpose of calibration and validation of monocentric urban models, that can differentiate (or not) housing from land and include interactions between non-developed and developed land.

Mis à jour : mardi 30 mai 2017 13:26